Naty a tout pris

Pochette de Chronique du film pono Naty a tout pris • VHS Porno
Titre Original : Naty a tout pris
Style du film : Parodie
Date de Sortie du Film : 2000
Date de Sortie de la VHS: 2000
Distributeur de la VHS:
JTC Vidéo
JTC Vidéo
Origine : France
Durée : 1h20
Réalisateur : Patrice Cabanel
Actrices : Amia, Cynthia, Lisa Marshall, Nataly Dune
Acteurs : Ian Scott, Marc Barrow, Gilles Stuart, Fred Coppula
Synopsis : Amoureux d'elle depuis Ia fac, Marc frappé d'une «pétomanie» chronique perd la trace de Naty durant des années. Il la retrouve enfin, mais s'aperçoit qu'il a de la concurrence. Après de multiples péripéties, elle décide de tous les garder,

Ohlalal, on a voulu commencer l’année par un bon porno, on s’est dit, tant qu’à faire on se fait un truc marrant, quand on a lu le synopsis c’était validé !

Présentation

Naty a tout pris, est un film porno de Patric Cabanel sorti en 2000. Ce film se veut être une parodie du film Marie à tout prix sorti deux ans avant. Spoiler : les frères Farelly ont mieux réussi leur film.

 

mary a tout prixnaty a tout pris 1

(L’affiche est ce qu’il y a de mieux copié)

 

Dans le rôle de Cameron Diaz nous avons Nathalie Dune

Cameron Diaz dans Mary a tout prix
À gauche Cameron Diaz à droite Nataly Dune

On a même le droit à Laïka dans le rôle de Puffy, le chien qui fait une attaque dans le film original.

Laika

Le rôle de Warren le frère handicapé mental de Mary lui est joué par le réalisateur Fred Coppula. Les deux réalisateurs sont amis, et Patrice Cabanel, est apparu dans les films de Coppula Niqueurs nés, et Max, portrait d’un serial-niqueur

 

Fred Coppula joue le role du frère handicapé

Pour le reste du casting nous avons Ian Scott dans le rôle de Yannick le mec de Naty et Cynthia sa colocataire, Gilles Stuart le détective et Amia sa secrétaire ainsi que Lisa Marshall la doctoresse. Coté scénar c’est pratique tous les protagonistes gardent leurs vrais prénoms.

L’analyse de Vagina Sky

On a terminé l’année 2019 avec un film intéressant, on commence 2020 avec une véritable daube.

‘’Naty à tout pris’’…une pure et simple perte de temps. Autant dire qu’il est vraiment dommage d’entamer cette nouvelle année avec un film aussi bancal et sans intérêt. Pour être honnête, concernant le film original, je n’ai que très peu de souvenirs. Cependant, j’étais très opérationnelle pour voir son remake porno. Le mélange de cul et d’humour ne peut être qu’appréciable mais à condition que cela soit bien mené. Malheureusement, ce n’est absolument pas le cas de cette réalisation, tout comme tous les aspects possibles qui composent un film.

On sait que dans nombres de réalisations porno, les moyens manquent. Ça devait être le cas de ce film notamment avec les accessoires utilisés, comme le dentier du frère de Nathy, les lunettes triple foyer de Marc. Pour le déguisement d’halloween de ton gamin ça passe, mais dans un film, moyennement. Ensuite, on peut parler du son qui est de très mauvaise qualité. C’est bien simple, on n’entend pas toutes les paroles des protagonistes pendant les dialogues mais des borborygmes. Les dialogues ? Le néant. Le scénario est digne de mes discussions avec ma boulangère qui se résument au temps qu’il fait. Et en ce moment, beaucoup de tempêtes par chez nous alors elle est aux anges ! Les décors ? A part un appartement tout à fait convenable (celui de Naty) c’est triste. Le cabinet de la toubib n’est pas crédible. On est dans un appartement sous les combles avec un clic-clac faisant office de table d’auscultation. Aucun accessoire médical n’est présent. Ce même appartement est sûrement celui qui sert aussi de bureau au détective.

L’histoire est complètement décousue et fait que les scènes de cul sont presque gratuites à mon sens. Ce film est la parodie d’une comédie, alors le réalisateur a souhaité apporter une touche humoristique lui aussi. L’objectif n’est pas atteint. L’humour est quelque chose de difficile à manier. Ici, nous assistons à une succession de gags manqués rendant les situations ridicules, mais en aucun cas amusantes. Je pourrais donner comme exemples Naty qui vient voir le détective avec une brosse coincée dans les cheveux, Marc qui parvient à enflammer la robe de Naty grâce à ses lunettes et au soleil. Sans parler des running-gags avec Laïka, la chienne. Cette dernière, au demeurant très sympathique et adorable est sûrement la meilleure actrice de ce film. Du début à la fin, il est extrêmement difficile d’être convaincus non seulement par le jeu des acteurs et actrices mais aussi par les scènes de cul. Les textes, aussi médiocres soient-ils, sont mal joués et les scènes sont mortellement ennuyeuses, longues et soporifiques. De plus, il n’y a aucune recherche pour apporter des angles de prises de vue originaux. Le seul point positif pour moi est la fin. La délivrance !

Je suis triste de livrer une chronique aussi négative, assassine même. Regarder ce film a vraiment été une épreuve pour moi. On a le sentiment de voir un porno bâclé, d’un réalisateur à bout de souffle et résigné. Il fallait faire un film pour faire un film. Je préfère me remettre en question et me dire que je n’ai peut-être pas tout saisi. Peut-être que le parti pris était de faire quelque chose d’absurde. Si c’est le cas, alors c’est réussi. Mais c’était long, trop long. Mais pas autant que le membre de Ian Scott.

L’Histoire racontée par Phallus Gump

Une jeune femme Naty interprété par Nathaie Dune est assise sur un rebord de fenêtre, des mecs passent devant elle et l’abordent. Ils s’occupent du bizutage des petites nouvelles…

“T’as vu la guerre des boutons, ça va te rappeler des souvenirs ?”

Disent ces vilains garnements (Ian Scott et Gilles Stuart) en lui coupant tous les boutons de sa tenue.

Marc Barrow qui porte des lunettes de farces et attrapes sur le nez, qui accompagne les 2 filous bizuteurs, dit aux mec de la lâcher il la soulève, moment de LOL elle perd sa jupe, il l’a porte jusqu’à chez elle. (bah oui ses boutons ont été coupés, elle ne peut plus marcher…)

Marc Barrow et ses lunettesde farces et attrapes
Perso j’ai eu les même lunettes dans un Picsou Magazine

La voisine de Naty, Cynthia est présente dans l’appart :

Grace à une merveilleuse ellipse ils sont maintenant dans la chambre de Naty. Marc lui dit qu’il est tombé amoureux d’elle au premier regard, elle l’embrasse, il lâche un pet…

“Ne te moque pas de moi, tu sais c’est une maladie emmerdante !”

La bienveillante Naty, lui répond que ce n’est pas grave il doit se soigner c’est tout ! Gêné Marc quitte la chambre.

Le frère de Naty, Fred, rentre dans la chambre, Naty lui dit de retourner dans la sienne et de se boucher le nez.

“Attends moi mon amour, ça prendra le temps qu’il faudra mais je reviendrai guéri !”

Lui promet Marc.

Alors que Naty se déshabille, son frère s’installe sur une chaise pour la regarder faire…

Ça doit être assez courant, elle n’a pas l’ai gênée de la situation, d’ailleurs ça ressemble plus à un strip-tease qu’un déshabillage…  Je dirai même plus, plus rien à “branler” la Baty elle se caresse devant lui et commence même à se branler devant lui, (ah bah si en fait)  elle continue son doigtage en position levrette toujours sous le regard du frangin, au final c’est lui qui se casse…

Nouveau grand moment de LOL dans la scène suivante, nous sommes chez un médecin qui ne doit pas être conventionné puisqu’il travaille dans ce qui ressemble à une “chambre de bonne”

une hache dans la tête
2 aspirines par jour si ça va vraiment pas…

Le patient suivant, c’est Marc il vient consulter pour sa petomanie chronique, le docteur lui demande de se déshabiller et de s’allonger sur son clic-clac.

Heureusement cette merveilleuse doctoresse interprétée par Lisa Marshall a un remède miracle contre les prouts ! Elle enlève sa culotte il lâche une flatulence, il lui demande si elle n’est pas trop dérangée mais comme tout bon médecin qui se respecte elle a un masque à gaz dans son cabinet ! Elle commence à le branler pendant qu’il lui caresse la minette.

masque à gaz

Séquence des plus cocasses, elle porte un masque à gaz sur la gueule et lui qui lâche des vents à tout va…

vlcsnap 2019 12 31 00h30m02s080

Paradoxalement pas un son ne sortira de l’anus de la toubib après qu’il lui ait visité le troufignon !

Pour finir la séance il lui éjacule sur le minou.

1 an plus tard
1 an plus tard, non ce n’est pas moi qui ai ajouté ce texte. Malheureusement.

À présent, Marc est soigné… Comme il lui a promis, il va retrouver Naty, elle vit toujours au même endroit avec Cinthya son frère et Laikka le chien rescapé.

C’est Cinthya qui lui ouvre la porte, il ne le sait pas mais Naty se cache de lui, Cynthia lui dit qu’elle n’est plus là et d’aller voir un détective privé pour la retrouver.

Il va donc voir ce détective, qui lui dit que ça va être compliqué de la retrouver, ça risque de lui couter 2500$ plus les frais ! Marc lui dit qu’il est fou, ce film c’est un film JTC pas un Dorcel ! OK le détective fera ça pour 10 Francs

Seule scène que je trouve vraiment marrante et qui montre l’auto dérision de Patrice Cabanel

Il demande à sa secrétaire de raccompagner Marc. Aussitôt sorti, il téléphone à Naty et lui demande de passer à son bureau, elle sera là dans 1H pour le moment elle est au pieu avec son mec, Yannick aka Ian Scott

Pendant ce temps l’enquêteur demande de l’aide à sa secrétaire Amia, mais cela semble être une ruse de super détective pour la faire se déshabiller et la caresser. Comme c’est une secrétaire pratique elle n’a pas de culotte, ce qui permet à la langue de son boss d’accéder plus rapidement à sa moule ! Et comme c’est une employé dévoué elle suce son patron.

Comme c’est un supérieur modèle, il la pénètre sur son bureau, puis sur sa chaise. Cette scène est très grinçante, non pas dans le sens énervante, c’est que la chaise grince beaucoup, c’est peut être pour ça qu’il décide de la sodomiser ? Pour finir sa petite affaire, il lui éjacule dans la bouche.

Naty, une brosse coincé dans les cheveux arrive chez le détective avec son frère, qui dit avoir déjà vu ça quelque part !

J'ai déjà vu ça quelque part !
J’ai déjà vu ça quelque part !

NDLR c’est une private joke avec un joli cassage de 4ème mur que je trouve également bien réussi, Fred Coppula fait référence à son premier film pro Niqueurs Nés, dans lequel on retrouve “le détective” Gilles Stuart et Patrice Cabanel qui apparaît à l’image sytématiquement en noir et blanc comme dans les scènes du détective dans son film.

Le détective l’informe que maintenant Marc est soigné du cul mais pas de la tête, et lui avoue que lui aussi a toujours été amoureux d’elle ! Il dit qu’il va régler le problème Marc, mais que pour le moment il faut que Naty le paie en nature, d’ailleurs il a besoin d’un acompte, affirme t’il en lui remontant la jupe mais il n’ira pas plus loin :

period

Le détective dit a Marc qu’il doit l’oublier, qu’aujourd’hui elle fait le trottoir pour payer sa came. Marc veut quand même la revoir alors il lui donne une fausse adresse.

Au vrai domicile de Naty, c’est la teuf ! Cynthia pompe et bouffe les couilles de Yannick, avant de s’enfiler sur sa grosse queue.

vlcsnap 2019 12 31 00h43m56s761

 

Mais là, c’est le drame ! Naty arrive,

“tu me piques mon appart et en plus tu baises mon mec ?”

Yannick lui propose de les rejoindre mais elle décline cette invitation.

Elle appelle un taxi en s’allongeant sur son chien. Je ne comprends qu’à ce moment là qu’il y a un running gag avec le chien qui se fait souvent mal, je suis d’ailleurs passé sur une autre de ces scènes…

wooof

Alors qu’elle attend son taxi sur le trottoir, devinez sur qui elle tombe ? Bim je vous le donne en mille ! Sur Marc qui croit justement qu’elle fait le tapin ! En grand gentleman, il lui demande “c’est combien” avant même de lui dire bonjour.

Oh la boulette !

Elle le gifle avant même de le reconnaître… Elle lui explique la méprise et lui dit de la laisser, ce n’est pas le moment !

Et là, par un éclair de génie, ou plutôt un rayon de soleil, Marc Gyver enflamme la robe de Naty, avec un procédé de physique élémentaire, il concentre les rayons du soleil vers les tissus à l’aide de ses lunettes.

vlcsnap 2019 12 31 00h45m23s810

Naty la jupe en feu retourne chez elle en courant, elle la retire dans le couloir et rentre dans l’appart. Son mec qui finit sa besogne avec Cinthya croit qu’elle vient les rejoindre. Elle le gifle et coince le chien dans la porte. Ian lui coince son chibre dans l’anus de Cynthia avant de se retirer pour une grosse éjac sur le bide.

Une fois de plus, je ne sais pas par quelle ellipse magique, Naty se retrouve en guêpiere sur une table autour de laquelle sont assis le détective, Yannick et Marc, sous l’œil de Laïka maintenant entièrement bandée (des bandes de pansements).

Ces trois loustics l’embrassent et la caressent, c’est parti pour un plan à 4. Elle passe d’une bite à l’autre toujours à quatre pattes sur la table. Et voilà que mademoiselle se fait bouffer la rondelle avec des doigts dans la cramouille ! Alors qu’elle se fait prendre par Yannick elle suce et branle les deux autres !

Fred ne rate rien de la scène. Marc l’honore d’une levrette puis vient le tour du détective de faire connaître à son pénis les délices vulvaires de Naty. Son rectum ne demande pas son reste et se fait visiter par ce joyeux trio de teubs.

Le spectacle n’intéresse plus le frangin qui préfère jouer à la gameboy tout en se caressant a travers son futal.

Sans surprise, le final est un feux d’arti-foutre sur le visage de Naty. Elle s’est décidée, elle prend les 3 ! Elle part embrasser son frère le visage toujours recouvert de semence.

FIN

La dernière déconnade du film

 


Synthèse

Vous l’aurez compris, je m’attendais à mieux. Le film fait très amateur, j’ai l’impression que c’est volontaireen.

Tout est mal amené. Ca en est pathétique !  Dans mes souvenirs, les films de Patrice Cabanel était beaucoup mieux réalisés (Le dîner de connes, La fille du Batelier).

Les blagues sont vraiment très bofs/beaufs, mais ce n’est malheureusement pas le seul problème. Le jeu d’acteur est mauvais, ouais bon ça on passe, c’est assez courant dans le porno.

Il y a aussi un vrai problème scénaristique, un problème de décors et de costumes la Foirfouille, mais the gros problème c’est : LE SON ! Par moment on entend qu’dalle, dans une même scène on entend un acteur et pas l’autre c’est méga chiant… (j’ai dû tout me retaper un casque sur les oreilles)

Pour les points positifs, j’ai apprécié les deux cassages du 4ème mur. Pour le coup ça, c’est bien fun.

Sinon, on a le droit à un bêtisier, à la fin de la VHS, ça c’est toujours sympa.

Giclette(s)